SI DIEU EXISTE....

Publié le par rexdup

C'est une tarte à la praline d'Anne-Sophie.

"Un vrai délice","une tuerie", "superbe","sensuel" , "extraordinaire","aie,aie,aie mes hanches"  voilà quelques uns des superlatifs utilisés par les chanceux qui ont pu y goûter Samedi en fin d'après-midi.

Ce qui est sur et politiquement correct c'est que l'on ne peut pas rester indifférent à un tel plat.Bien évidemment chacun d'entre nous voudra avoir la recette d' Anne Sophie et l'aura puisque dans sa grande mansuétude elle nous en a fait don.

Mais ce qui s'est passé l'autre jour avec cette tarte va au delà du simple carcan de la recette. Il y a dans ce plat une envie, une émotion, quelque chose que sa créatrice place là et nous envoie en pleine figure.....La praline, gourmandise parmi les gourmandises est bien sur en cause mais n'oublions pas que nous faisons ce que nous sommes .Il ne suffit pas toujours d'avoir une recette et un coup de main pour réussir, il faut aussi avoir une sensibilité et par conséquent y mettre de soi ,ce qui fait dire à certains que la cuisine est un mode d'expression n'en déplaise à Ginette Mathiot .Mais manger est aussi un plaisir.Pour preuve Souvenez vous de vos enfants en bas âge qui portent tout à la bouche pour goûter, éprouver, comprendre c'est tout a fait primitif mais  fondamental dans le développement relationnel de l'enfant. Quel mère ou père ne s'est pas fait mordre par son bébé...Je t'aime donc je te mange.

Samedi nous avons été de grands enfants séduits par une création culinaire de quelqu'un qui n'a pas fini de nous surprendre...Vous ai-je parlé de la cocotte qu'Anne-Sophie à posée ?

 

 

 

 

 

Publié dans Les billets du four

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article